CAUE du Finistère
Retour

Foire aux questions PAF! 2023

à l’attention des candidats

Les candidats aux résidences PAF! 2023 peuvent adresser leurs questions à paf@caue-finistere.fr jusqu’au 20 décembre 2022 inclus. Les réponses seront postées ici au fur et à mesure.

Un seul dossier de candidature suffit-il pour candidater à Quimperlé et Châteaulin ? Est-ce ensuite le jury qui décide de l’affectation de l’équipe sur l’une ou l’autre des résidences ?

Il est nécessaire de monter un dossier complet par souhait de résidence. Il est possible pour une même équipe de candidater aux deux résidences, par deux dossiers distincts adressés à chacun des commanditaires, avec le CAUE du Finistère en copie. Deux jurys distincts pré-sélectionneront les candidats admis aux auditions. Ces deux jurys se réuniront également de manière distincte pour les auditions. La même équipe ne pourra être retenue pour les deux missions.

Est-il obligatoire de fournir un numéro de SIRET au moment de la candidature ?

Il est important que vous soyez en capacité d’éditer des factures pendant la résidence, et donc que vous ayez une structure capable de le faire. Il n’est pas nécessaire que cette structure soit existante pour répondre à l’appel à projet. Cependant, si vous êtes sélectionné.e.s, il faudra que la structure soit opérationnelle pour le début de la résidence (mars).

Je suis fraichement diplômé.e mais mon diplôme officiel ne sera délivré que fin janvier, est-ce possible d’envoyer seulement le certificat de validation du PFE en attendant le document final ?

Oui, nous accepterons un document provisoire dans l’attente de l’édition du diplôme officiel.

Si vous n’êtes en possession d’aucune attestation provisoire ou justificatif quelconque et qu’il est impossible de vous les procurer avant le 9 janvier : à défaut, une attestation sur l’honneur pourra faire l’affaire pour la première phase. Mais, si vous êtes sélectionné.e, il faudra tout de même nous transmettre un justificatif avant les auditions.

Une structure peut-elle être mandataire si elle compte un architecte dans son équipe ?

Dans le cadre de cet appel à résidences, il est attendu une équipe de deux personnes, qui font éventuellement partie de la même structure et qui pourront éventuellement s’entourer ponctuellement d’autres compétences. L’une des deux personnes qui composent cette équipe en résidence, désignée « mandataire » de l’équipe en résidence sur la fiche de candidature, doit être architecte, diplômée d’état en architecture ou paysagiste-concept.eur.rice.

La convention qui sera signée entre le commanditaire (ville de Quimperlé ou Finistère Habitat) et l’équipe en résidence pourra être adaptée en fonction du statut des candidats sélectionnés (signature par un.e personne ou structure mandataire s’engageant pour une équipe réunie pour l’occasion, signature par le/la président.e d’une structure associative ou la personne en charge d’une structure de type société…).

Nous aimerions nous présenter en trinôme. Est-ce que cette condition dévalorise notre candidature ?

L’économie de la mission étant limitée, nous serons attentifs à ce que les choix de composition d’équipes soient explicités, faits en connaissance de cause, et ne présentent pas un modèle trop précarisant.

Est-il possible de présenter un dossier avec les références d’un binôme ainsi que celles d’un troisième membre de l’équipe qui interviendrait pour accompagner la résidence ? Si oui, sous quelle forme ? Pouvons-nous par exemple joindre les CV des intervenants nous accompagnant ? 

Dans le règlement de consultation, il est indiqué 2 A4 recto-verso (soit 4 pages) maximum pour la présentation de références. Vous pouvez inclure dans ces 4 pages les références de membres de l’équipe qui interviendraient ponctuellement. Vous pouvez citer ces intervenants dans votre note d’intention.

Quimperlé / Où l’atelier du projet sera-t-il situé ? Sera-t-il possible de rendre accessible au public une partie du site ? Sera-t-il possible d’y organiser des permanences et événements en intérieur et extérieur ? Sera-t-il possible de créer des aménagements temporaires/transitoires ?

L’emplacement de l’atelier du projet n’est pas encore défini. Il sera situé en proximité immédiate ou sur le site des fonderies. Au moins une partie du site sera accessible au public. Des aménagements transitoires et événements pourront être envisagés.

Châteaulin / L’hébergement se fera-t-il au sein de la résidence ? Le lieu de travail sera-t-il dans la résidence également ? Sera-t-il possible d’organiser des événements ? Sera-t-il possible de créer des aménagements temporaires/transitoires ?

L’hébergement et le lieu de travail se situeront au sein de la résidence Quimill. Des aménagements transitoires et événements pourront être envisagés.

De quelle manière les habitant.e.s ont-ils déjà été informé.e.s et associé.e.s aux deux projets de territoires et plus précisément à cet appel à résidence ?

Les habitant.e.s n’ont pas encore été associé.e.s directement à ces deux projets. Dans les deux cas, des associations et/ou personnes ressources sont identifiées comme potentiellement intéressées et/ou portes d’entrées vers des groupes d’habitant.e.s. Les résidences PAF! ont justement vocation à constituer le premier espace-temps de rencontre, de médiation et de définition des besoins/enjeux avec les parties prenantes potentielles des deux projets.

Quimperlé / Un diagnostic pollution des sols a-t-il déjà été réalisé ? Si oui, quelles sont  les principales natures de la pollution ? Un diagnostic de la structure des bâtiments a-t-il déjà été réalisé ? 

Le diagnostic de pollution des sols va être remis à la ville d’ici janvier, et les conclusions seront connues avant le début de la résidence.

Aucun diagnostic n’a été engagé sur la structure des bâtiments, l’idée initiale de la ville étant de tout mettre à terre à l’exception des bâtiments en pierre. Cette hypothèse a été remise en question par le CAUE, et la ville est ouverte à d’autres scénarios qui pourraient émerger de la résidence de programmation active. Ces scénarios pourront ensuite être validés par des diagnostics.

Quimperlé / Quelle serait la temporalité de mise en place du futur tiers-lieu après la résidence ? Avez-vous déjà une idée du calendrier ? 

Le calendrier n’est pas établi à ce jour. La résidence a pour but de faire émerger les orientations du projet et les étapes de transformation et d’investissement des espaces concernés (priorités, processus…), en adéquation avec les pistes issues de ce temps d’étude-action et les arbitrages de l’équipe municipale.

Châteaulin / Y aura-t-il des locaux vacants en bas d’immeuble pendant la résidence ?

Oui. Votre atelier sera situé dans un local vacant en pied d’immeuble.

fleche